Exposition "Vieux cabot" d'Armelle Modéré

jusqu'au 28 janvier 2017

D'avril à juillet 2016, l'Association bd BOUM a accueilli, avec le soutien de Ciclic, Armelle Modéré, auteure et illustratrice en résidence d'auteur. Durant quatre mois, elle s'est consacrée à son projet d'écriture bd jeunesse sur l'histoire d'un Juste pendant la seconde Guerre Mondiale.

Dans le cadre de cette résidence « auteur associé » Armelle Modéré a finalisé son livre Jules B, l’histoire d’un juste, paru chez Des ronds dans l’O Éditions. A cette occasion, elle a rencontré des témoins de l’époque (Pierre-Alban Thomas) ou des partenaires institutionnels (CERCIL, Musée de la résistance).

De ces rencontres est née une histoire en 8 planches Vieux cabot qui évoque la deuxième Guerre Mondiale à Blois avec comme point de départ une photo d’époque avec l’Hôtel de la Tour d’argent bombardé sous le regard d’un chien. Venez découvrir jusqu'au 28 janvier 2017, les planches originales d'Armelle Modéré à la Maison de la BD.

> L'histoire

Jules Badey est un cordonnier bourguignon pendant la Seconde Guerre mondiale, un homme sans histoire qui essaie tant bien que mal d’exercer son métier dans un pays occupé.

De la guerre, il ne pense pas grand-chose, hormis qu’elle l’empêche de traiter ses commandes correctement par le manque de matières premières, ces dernières étant souvent bloquées et/ou réquisitionnées par les Allemands.
C’est un homme seul et abattu qui accuse le coup du départ de sa femme pour un autre homme, un « baron » qui possède un manoir à la sortie du village. Il noie sa détresse dans son vin quotidien.

Des juifs, il ne pense rien non plus. A peine sait-il qui ils sont. De la déportation, il n’a jamais entendu parler et l’exode qui commence sous ses yeux est pour lui un simple défilé de voitures qui partent se mettre en lieu sûr plus au Sud.
Alors quand il croise sur sa route 3 petits enfants juifs, il est décontenancé. Son cœur parle et lui demande de les protéger.