Écrire, entre fixité et mouvement
Rencontre avec Anne Savelli et Virgine Gautier

jeudi 12 avril, 18h à Chartres (28)

Dans le cadre de sa résidence d'auteur à Chartres, Anne Savelli invite Virginie Gautier, écrivaine, plasticienne et chargée de cours en création littéraire, à venir parler de son travail.

Une soirée au cours de laquelle les auteures évoqueront deux thèmes qui les rapprochent : le fait d'écrire à partir de photographies, mais également d'écrire "en mouvement", en marchant, arpentant, traversant des espaces, urbains ou non.

Anne Savelli est accueillie à la librairie l'&sperluète de Chartres jusqu'au mois de juin. Six mois durant lesquels l'écrivaine partage son temps entre l'écriture d'un projet  littéraire intitulé Bruits, vingt-quatre heures de la vie d'une ville et les rencontres avec le public. Un projet soutenu par Ciclic dans le cadre du dispositif "auteur associé". 
Anne Savelli est née à Paris en 1967, ville où elle vit toujours.
Après des études de Lettres modernes et d’Audiovisuel à la Sorbonne, elle devient successivement vendeuse en librairie, correctrice, formatrice en français, documentaliste web, journaliste spécialisée en informatique et lectrice de manuscrits, sans jamais cesser d’« écrire à côté ». 
En 1998, elle entame la rédaction de ce qui deviendra en 2001 Fenêtres/Open space, journal d’un trajet de métro aérien. À l’occasion de la parution, en 2007, elle ouvre un blog du même nom, toujours en activité.
En 2008 paraît Cowboy Junkies / The Trinity Session, un ouvrage consacré à un groupe de rock et folk canadien. Ce livre est intimement lié au suivant, Franck, portrait d’un jeune homme par lieux (rues, gares, squats, bords de mer, prisons…). Il en est, en quelque sorte, la bande-son. 
En juillet 2010, elle ouvre un second site, intitulé Dans la ville haute, sur lequel sera accessible, à la fin, l’intégralité de Franck en lecture audio. Le site comprend également des photographies et un journal de publication. 
En 2011, paraît Des Oloé : espaces élastiques Où Lire Où Ecrire, un livre avec photographies dans lequel elle part à la recherche de lieux (jardins, bancs, salles d’attente, bibliothèques, cafés, wagons de train…) où il semble encore possible de lire et/ou d’écrire.
Elle travaille ensuite à la rédaction de plusieurs livres consacrés à la notion de décor.
 
Virginie Gautier est née en 1969. Elle partage sa vie entre Paris et la Bretagne.
Auteure et plasticienne, elle étudie aux Beaux-Arts puis mène un travail artistique en réalisant sculptures, photographies et vidéos dans le paysage.
Développe une pratique autour des questions d'espace, de perception et de déplacement qu'elle poursuit aujourd'hui en écrivant.
Elle a enseigné les arts plastiques en collèges. Réalise des rencontres, ateliers, lectures et résidences.
Doctorante en Recherche & Création littéraire à l’université de Cergy-Pontoise. Travaille sur les récits de déplacement contemporains.
Chargée de cours en écriture créative auprès des étudiants de Master 2 à l’université de Cergy-Pontoise :
- écriture multimédia, blogs d’auteurs
- écritures poétiques
Virginie Gautier co-dirige, avec Jean-Yves Fick, la collection L’esquif / poésie chez Publie.net