Publié le 09/10/2017

Concours BD : "Bulles de Mémoire"

date limite pour l’envoi des BD : 30 mars 2018

La 4e édition du concours de bandes-dessinées pour les jeunes de 11 à 20 ans organisée par l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) est lancée !

Depuis 2011, l'Office propose aux collégiens, lycéens et aux jeunes non scolarisés de niveau équivalent de participer à un concours de bande dessinée. Le ou les auteur(s) doivent créer de A à Z une bande dessinée dont le thème se rapporte aux souvenirs de combattants ordinaires, anonymes.

Au carrefour de l’histoire, de l’art et de la mémoire, ce concours inédit qu’organise l’ONACVG dans chaque région invite de jeunes auteurs et leurs enseignants à « travailler la mémoire » avec créativité, spontanéité et émotion tout en se documentant sur un thème qui évoluera au gré des éditions.

Établissement public sous tutelle du ministère des Armées, l’ONACVG a pour mission de veiller aux intérêts matériels et moraux de ses ressortissants: anciens combattants et victimes de guerre et leurs ayant cause, pupilles de la Nation, veuves de guerre, mutilés de guerre et blessés en opérations extérieures, etc. Opérateur du ministère des Armées chargé de la mise en œuvre de la politique mémorielle, il dispose à cet effet de services départementaux métropolitains et ultramarins, et depuis 2010, de coordonnateurs mémoires et communication. Ses missions de transmission de la mémoire des grands conflits contemporains et des valeurs citoyennes ont naturellement amené l’ONACVG à initier des actions pédagogiques à destination du public scolaire et à la création de concours scolaires, afin d’impliquer le jeune public dans le travail de mémoire et de participer de l’éducation à la citoyenneté.

 

Le thème de l’édition 2017-2018 est « Faire la paix – Maintenir la paix »

Quels conflits peuvent être le théâtre de votre histoire ?

  • La Première Guerre mondiale : la fraternisation des tranchées, les derniers combats, le retour dans les familles, les traumatismes ; 
  • La Seconde Guerre mondiale : la campagne d’Allemagne, les procès ; 
  • Les guerres de décolonisation en Afrique ; 
  • La guerre d’Indochine : libération et retour des prisonniers, exode des populations civiles, aide française aux réfugiés ;
  • Les théâtres d’opérations extérieures comme le Liban (1978-1987), l’Irak (1991), l’ex-Yougoslavie (1992-1994), l’Afghanistan (2001- 2015), la République centrafricaine (2013-2016), le Sahel (depuis 2014), etc.

L’histoire peut se dérouler aussi bien pendant la guerre (souvenir immédiat) qu’après la guerre (souvenir à court, moyen ou long terme). Ce peut être un événement, une rencontre, un sentiment (amitié, peur, courage), un traumatisme, etc. À partir de là, les participants sont libres de réaliser l’histoire de leur choix.

Le sens du concours n’est pas tant de dessiner la guerre que de dessiner sur la guerre. Par le biais d’un vecteur original et populaire qu’est le dessin, par la construction d’une réflexion scénarisée, d’un message à faire passer et par l’élaboration rigoureuse d’une bande dessinée, le concours BD de l’ONACVG plonge les participants dans un travail de mémoire qui à la fois les dépasse et leur est personnel.