Cacophonie dînatoire

du 8 nov. au 7 déc. / inauguration le 12 nov., 18h à Tours (37)

La bibliothèque de Tours vous invite à venir découvrir l'exposition "Cacophonie dînatoire". Venez rencontrer Balzac, Rabelais, Ronsard, Pomelo, la plume, la mort, Léonard de Vinci et d’autres, installés à la même table. Dans cette cacophonie dînatoire orchestrée par Livre Passerelle, les mille univers et les Fous de Bassan, ces personnages dialoguent, défiant l’espace et le temps.

Ils relient des enfants, des ados, des adultes de tous horizons accompagnés par les auteurs Sara et Jacques Jouet.

Les auteurs et les autrices sont les enfants de la classe de CE2 de l’école Jules-Verne de Tours, les lycéens de 1re Littéraire du Lycée François-Rabelais de Chinon, les adultes de l’Atelier passerelle de Tours.
 
Ensemble, ils ont écrit, lu, illustré et ont dressé la table pour un grand dîner qui a dépassé le temps et les lieux ; une magnifique cacophonie dînatoire et un ouvrage donneront à découvrir cette expérience.
 
Cette cacophonie dînatoire est l’occasion de mettre les droits culturels de chacun·e en questions, en actes, en expériences.

OBJECTIFS DU PROJET CACOPHONIE DINATOIRE

Comment réunir autour d’une table de banquet Léonard de Vinci, Rabelais, Ronsard, Honoré de Balzac, avec des femmes et des hommes, des enfants, des adolescents d’aujourd’hui, vous, moi, de toutes provenances, de toutes origines, de toutes appartenances sociales ?
En faire une fête partagée pendant des mois, en une multiplicité de rencontres toutes riches de leurs imprévisibilités ? Toutes, fécondes d’une humanité élargie et renouvelée, d’une renaissance dans le sens le plus fort du terme ?

Par sa nature même et la manière dont il été conçu et pensé, le projet de « Cacophonie dînatoire » permet à tous, petits et grands, quels qu’ils soient, de s’emparer, ensemble, des richesses d’un patrimoine culturel commun.

Dans la plus grande des mixités – sociale, culturelle, géographique –, il participe à favoriser l’équité sociale.

C’est, pour les participants, l’occasion de découvrir des sites patrimoniaux de proximité, vivants, qui résonnent avec notre monde contemporain, et dans lesquels chacun peut se sentir légitime de déambuler. Tous ainsi peuvent s’emparer des ressources offertes par les maisons d’écrivains : le musée Balzac à Saché, le musée Rabelais à Seuilly, et le Prieuré de Saint-Cosme à la Riche, le Clos Lucé à Amboise.