Publié le 31/08/2018

Appel à candidature auteur et/ou illustrateur jeunesse à Landivisiau (22)

Date limite de candidature : 30 septembre 2018

Dans le cadre du 10e anniversaire du prix des jeunes lecteurs L’Arbre à Livres, la Communauté de Communes du Pays de Landivisiau organise une résidence-mission d’auteur et/ou illustrateur jeunesse, du 25 février au 25 mai 2019.

Coordonné et financé par la Communauté de Communes, le Prix l’Arbre à livres n’en est pas moins un dispositif partagé par des partenaires aux compétences et ressources diversifiées. Ainsi, ce sont dix-sept bibliothèques, trois librairies, une bibliothèque départementale (Bibliothèque du Finistère, un papetier d’art (le Moulin de Kéréon) et un site patrimonial d’exception ( Le château de Kerjean) qui participent cette année à cette aventure littéraire et culturelle. 

Cette résidence ne fait l’objet d’aucune commande d’œuvre ni de travail de production conséquent. Elle s’articule autour de la définition collaborative et de la mise en œuvre partagée d’une action expérimentale et originale de médiation autour du livre et de la lecture, dans leur acception large. Les publics ciblés par cette résidence sont les enfants participants au Prix ( 1700 enfants de 6 à 11 ans en 2017/2018), ainsi que leur entourage proche : parents, grands-parents, frères et sœurs qui racontent les histoires aux plus petits.

La résidence 
Fondements et cadre de la résidence 
Dédiée à l’éducation artistique et culturelle, la résidence-mission se distingue de la résidence de création dans son approche majoritairement pédagogique. Notre projet ne fait l’objet d’aucune commande d’œuvre ni de travail de production conséquent. Il s’articule autour de la définition collaborative et de la mise en œuvre partagée d’une action expérimentale et originale de médiation autour du livre et de la lecture, dans leur acception large. Ainsi, le temps de travail du ou de la résident(e) sera entièrement dédié à la rencontre des publics (majoritairement constitués d’enfants de 6 à 11 ans) et à la préparation de ces temps d’échanges et de médiation en lien étroit avec les différents acteurs et partenaires du Prix l’Arbre à livres. 

La commande
Soucieux d’intégrer notre projet à la vie professionnelle et créative du ou de la résident(e), nous proposons aux candidats de choisir un thème autour duquel se construira l’ensemble de l’opération. Ce thème de prédilection devra soit avoir fait l’objet de précédentes parutions, soit être au cœur d’un projet de création future de l’auteur / illustrateur. Aucune méthodologie de travail ni forme de médiation n’est imposée. Néanmoins, le résident devra aborder les trois axes de contenu suivant : 
- La littérature-jeunesse 
- Le métier d’auteur / illustrateur et le processus de création artistique 
- L’objet livre et sa chaîne de fabrication et de diffusion

Le ou la résident(e) devra participer à la conception et à l’animation d’un ou plusieurs temps forts de restitution publique du travail collectif mené pendant la résidence. La forme et le contenu de cette restitution seront définis conjointement par le ou la résident(e) et les porteurs de projet. 

Période de disponibilité 
En préfiguration de la résidence, la CCPL accueillera du lundi 3 au vendredi 7 décembre 2018 le ou la candidat(e) retenu(e) pour une semaine de travail, de découverte du territoire et de rencontres des partenaires. Cette semaine sera entièrement organisée et financée par la CCPL.

Répartition du temps de travail 
Le temps effectif de résidence recouvrira une période de 13 semaines, allant du lundi 25 février au samedi 25 mai 2019.  

La résidence de 91 jours comprendra : 
- 40 journées effectives de médiation (30 auprès des scolaires, 10 hors scolaires) 
- 25 journées dédiées à la préparation et à la co-construction des interventions, en lien étroit avec les structures d’accueil. 
- 26 jours de repos (répartis en semaine ou le weekend selon le calendrier des actions de médiation, à raison d’au moins deux jours consécutifs par semaine). 

Cette répartition est formulée à titre indicatif et susceptible d’être adaptée, en concertation avec le ou la Résident(e), selon les besoins du projet finalisé.